Lorna Vanparys

Lorna Vanparys-Fisher

2018

Tout change... et le « Street Art » devient un mouvement artistique contemporain incontournable. Grâce à l'innovation et des formes hybrides d'expression populaire, le « Street Art » transforme l'environnement urbain et le dynamise en espace plein de vie. C'est une nouvelle voix, une explosion artistique d'avant-garde qui explore de nouvelles proportions, de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques, de nouveaux supports et qui fait évoluer un nouvel activisme social en expression artistique touchant ainsi un public plus diversifié. Le « Street Art » bouleverse également le marché traditionnel de l'art en créant d'intéressantes alternatives au monde de l'art des galeries et des musées. J'ai bénéficié cet hiver 2018 d'un espace mural dans le quartier de Brooklyn, le cœur du « Street Art » de New York City, et cette expérience m'a encouragée à poursuivre cette voie fascinante et potentiellement si riche.

2016

« Et la lumière fut » Surgissant de l’obscurité compacte, les trainées lumineuses de Snippets tracent toute une histoire ...
La série Snippets in Moontime, représentant un arc-en-ciel en folie, frémissant encore de secrets issus du fin fond. Ensemble, le noir profond du goudron liquide et la résine créent le temps de la lune avec une densité palpable, tactile et glacée sur la lumière. Ils renvoient le regard, l’infini galactique hante les toiles pour inventer ses propres mystères. Plein de joie, de gaîté et d’ombre, ce travail m’envoutait.

2012

La série Moontime va au delà du langage et des formes conventionnelles pour créer une œuvre qui existe indépendamment du sujet. L’emploi répétitif des cercles évoque l’espace, les planètes dans l’infini galactique, et encourage la contemplation intemporelle. Ce divorce du concret m’a emmené à travailler avec des matériaux plus contemporains comme le goudron liquide et la résine. En possédant une densité palpable, ces œuvres tactiles et glacées renvoient et absorbent le regard du spectateur. La série Moontime fabrique son mystère en évoquant intuitivement une présence cosmique pleine d’harmonie et d’immensité ; elle nous projette dans l’univers céleste. Certaines toiles se détachent de ce monde sidéral pour se fixer sur le symbole du cercle et nous invitent à l’introspection.
Suite à la présentation des tableaux, j’ai rajouté les photographies de cinq œuvres élaborées à partir de pièces métalliques abandonnées dans la campagne de France. Modifiées, travaillées et assemblées avec du plexiglas, elles démontrent une présence expressive qui anoblit la matière.

2010

La turbulence sociale prévalente oblige l’artiste à s’interroger sur sa position dans l’état actuel de la société. Mes tableaux récents sont une recherche sur l’identité de l’individu d’aujourd’hui. L’identité est l’un des facteurs qui façonne la société et son art et fait partie intégrante de notre humanité. Mon travail est une approche des incertitudes et des interrogations qui jalonnent les émotions humaines.
Mon cheminement traverse l’étude de diverses techniques pour réaliser une synthèse des peintures classique et contemporaine. Le travail est basé sur l’utilisation de formes suggérées et de couleurs superposées sur des fonds très structurés. Pour rendre le message plus percutant, le trait est épuré, schématisé ; il appelle l’émotion. Le travail parle à l’esprit. Le but n’est pas de faire référence à ce que l’on voit mais à ce que l’on ressent.